Mon histoire, ma philosophie, mes compétences

Je m’appelle Célia SWAENEPOËL, je suis naturopathe et praticienne bien-être. Spécialisée dans l’accompagnement pré et postnatal,

j’accompagne les familles et prend soin des mères afin de leur offrir un post-partum serein et harmonieux.

Ma personnalité

  • Je suis naturelle et j’agis avec le coeur
  • Je suis empathique et bienveillante
  • J’aime travailler sur mon développement personnel
  • Je suis cérébrale, je pense trop, tout le temps
  • J’aime commencer la lecture de plusieurs livres en même temps.

Mes loisirs

  • Faire de l’escalade
  • Jouer du ukulélé
  • Me balader dans la nature
  • Passer du temps avec mes amis, autour d’un bon repas, que ce soit dans un restaurant ou dans la nature.
célia accompagnante prénatal postnatal perpignan

Ma philosophie

  • Les difficultés post-partum ne sont pas une fatalité. S’entourer, s’organiser, communiquer, avoir les bons outils peut beaucoup changer.
  • Afin de vivre harmonieusement sa période postnatale, il est primordial de s’entourer de « son village ». Nous sommes des êtres tribaux, qui apprennont par la transmission de gestes de parentage.
  • S’informer est le meilleur moyen de faire des choix éclairés en terme d’éducation. Prendre les conseils reçus avec parcimonie, se faire sa propre opinion et se faire confiance.
Unhommage àmes amis du lycée (1)
  •  Le premier mois postnatal est un mois de récupération et d’apprivoisement. Une femme qui vient d’enfanter, devrait n’avoir rien d’autre à faire, que de s’occuper de son bébé et se reposer.
  • Être disponible pour ses enfants et son partenaire, c’est savoir se donner de l’espace à soi. Se chouchouter, se ressourcer, faire des choses qui nous font du bien, afin d’apprécier son rôle de maman plutôt que de le subir.
doula postnatale perpignan

Formations, certifications, expériences

– Diplômée praticienne de santé Naturopathe à l’école ISUPNAT Paris, affiliée FENA

-BTS « Métiers de l’Esthétique-Cosmétique-Parfumerie »

  • SPA Praticienne Hôtel Spa 5* “LE DOMAINE DE VERCHANT”- Castelnau Le Lez,
  • Hôtel Spa 4* “LES FLAMANTS ROSES”- Canet En Roussillon,
  • Spa CALICÉO- Perpignan,
  • Institut Spa “DOUCEUR DE SOI”- Cabestany.

-Naturopathe – Pharmacie de Mailloles – Perpignan

Mon histoire

Depuis ma tendre enfance, je suis sensibilisée à la médecine douce. À la maison, il n’y avait pas beaucoup de sucrerie, nous mangions beaucoup de produits bio et ma mère soignait toute la famille à l’homéopathie. Ce qui est sûr c’est que le docteur ne nous a pas souvent reçus en consultation !

 

2012

Au lycée, j’ai fait le choix d’un bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social). J’adorais l’anat/physio et je savais que je voulais me tourner vers un métier où je prendrai soin de la santé des gens de manière holistique. Ma mère m’a alors parlé de la naturopathie. Elle connaissait bien puisqu’elle avait elle-même entrepris des études de naturopathie, qu’elle avait subitement interrompu après être tombée enceinte de moi.

Durant mon année de terminale, je me suis achetée deux bouquins de naturopathie. J’ai alors découvert une médecine alternative qui prend un charge l’être dans sa globalité, en prenant en compte, au-delà de l’aspect physique, l’aspect psychique, émotionnel mais aussi spirituel. Une médecine qui, plutôt que de masquer les symptômes avec des médicaments, s’intéresse à la cause de la cause: le “mal a dit”. Aussi, une médecine qui place l’alimentation au premier rang: “que ton aliment soit ton premier médicament – Hippocrate ».

Ce fût alors une évidence! Ainsi à 18 ans, mon bac en poche, moi, la catalane, j’ai laissé derrière moi mon foyer, la mer, le Canigou et le soleil du sud pour partir faire mes études de naturopathie à Paris. J’étais la plus jeune de ma promo, la majorité était en reconversion professionnelle, avec un projet précis derrière.

 

2014

En 2014, âgée de 20 ans, j’étais certifiée praticienne de santé naturopathe de l’école ISUPNAT. J’ai quitté Paris pour rentrer chez moi. À ce moment-là, tous mes amis étaient encore en plein dans leur étude. Et moi, j’étais jeune, pleine de doutes, d’incertitudes et de manque de confiance en moi. Je ne me sentais pas suffisamment légitime pour exercer mon métier, j’avais peur.

J’ai alors fait le choix de poursuivre mes études en me lançant dans un BTS “métiers de l’esthétique, cosmétique et parfumerie”. Mon projet par la suite était de travailler en tant que praticienne spa car j’adorais prodiguer des soins du corps. Je suis donc partie à Montpellier pendant deux ans.

 

2016

J’ai travaillé un temps dans l’univers du spa, où je pratiquais notamment des soins du corps tels que enveloppement et gommage corporel et surtout modelage. J’ai obtenu mon diplôme en 2016.

J’aime énormément masser, malheureusement le travail en spa était très intense physiquement. En effet, je réalisais des massages à la chaîne sans réel partage avec le client. Je n’éprouvais plus aucun plaisir pour ce que je faisais, cela n’avait plus de sens. Je me suis rapidement détournée de cet univers qui n’était pas du tout en accord avec qui j’étais.

 

2017

Cherchant toujours ma voie, j’ai décidé en janvier 2017 de tenter l’aventure de jeune fille au pair. Je suis partie 5 mois à Londres pour changer complètement de mode de vie, prendre du recul, me recentrer et accessoirement améliorer mon anglais. Ce fût une expérience incroyable, où je me suis prouvée que j’étais capable de sortir totalement de ma zone de confort.

Un mois après mon retour en France, j’ai débuté ma relation amoureuse avec Yohann, l’homme qui partage ma vie depuis et le papa de ma fille.

Puis la naturopathie est réapparue dans ma vie lorsque j’ai décidé de postuler à une offre d’emploi dans une pharmacie qui possédait un e-commerce de soins naturels.

J’ai occupé durant 3 ans un poste polyvalent où j’étais conseillère naturopathe, mais aussi rédactrice web et community manager. Ce poste m’a fait gagner en compétences professionnelles mais m’a aussi permis d’apprendre davantage sur moi et sur ma relation au travail.

Lorsque j’ai démarré, j’étais pleine d’enthousiasme et de motivation. Faute de reconnaissance face à mon implication, mon dynamisme a laissé place à de la routine et de l’ennui. J’avais été trop déçu et je savais que je méritais mieux. Je ne me sentais plus à ma place et j’avais le sentiment permanent d’avoir les ailes coupées.

 

2020

Je suis tombée enceinte juste avant le premier confinement. J’étais en tv travail et c’est à partir de là que j’ai commencé à tout remettre en question sur le plan professionnel. 

Cela faisait déjà plusieurs mois que je sentais une soif d’entreprendre de plus en plus présente, mais encore une fois, j’avais peur.

Puis le 18 octobre 2020, ma fille est née. Mon congé maternité m’a permis d’avoir un véritable déclic.

 Ainsi, j’ai pris la décision de prendre mon envol et de démissionner. Je ne pouvais plus continuer à travailler dans ce lieu, qui n’était plus du tout ce à quoi j’aspirais. Je rêvais de quelque chose de plus grand, de quelque chose qui ait du sens ! Et surtout, il était impensable pour moi de laisser mon bébé de deux mois et demi. Je voulais profiter de ces précieux moments que l’on ne vit qu’une seule fois.

Mon post-partum

Ma première année postnatale a été très difficile. Je n’étais pas en train de vivre, mais plutôt en train de survivre ! J’étais totalement dévouée à ma fille, au point d’avoir eu le sentiment de perdre mon identité.

j’étais en lutte perpétuelle, à essayer de faire comme-si tout était comme avant, à vouloir faire les mêmes choses, au même rythme. En fait, je n’arrivais simplement pas à intégrer l’idée que ma vie avait changé.

Pourtant la solution, je l’avais en moi: je devais lâcher-prise et faire le deuil de ma vie d’avant. Je sentais que j’étais en train de mourir.

Ma fille était née, et moi, tel un phoenix, je devais accepter de renaître.

Car l’enfantement, ce n’est pas seulement la naissance d’un enfant, c’est aussi la naissance d’une mère.

Ces difficultés que j’ai véçu en tant qu’être, les tensions que cela a engendré dans notre couple, je n’y étais tellement pas préparée. J’aurai voulu être informée, soutenue, j’aurai aimé être accompagnée.

Puis j’ai pris conscience que je n’étais pas seule à rencontrer ses difficultés, que nous étions nombreuses, trop nombreuses…

À ce moment précis, je me suis dis “Célia, c’est pas possible, il faut faire quelque chose”

C’est alors que j’ai choisi de me spécialiser dans l’accompagnement prénatal / postnatal et c’est ainsi que la tribu des mamas est née.

Aujourd’hui, j’accompagne les familles et plus spécifiquement les mères durant leur post-partum.

Mon but ? Vous informer, vous donner des outils, vous chouchouter pour faire de vos premiers jours de post-partum un souvenir heureux.

Me contacter

  • Célia Swaenepoël
  • 06 51 06 24 55
  • latribudesmamas@gmail.com
  • Pyrénées-Orientales